Stage empreinte, Mirabilia – juillet 2015

En collaboration avec la galerie Mirabilia, en Ardèche méridionale, nous organisons des stages d’un weekend dans son lieu d’exposition:

  • 28, 29, 39 juillet 2015: EMPREINTE ET TRACES GRAVÉES, L’ÉPREUVE DE LA MATIÈRE.

Gravure sur terre, lino, plaque de plâtre, panneau de polystyrène extrudé : pour expérimenter les différentes notions d’empreinte, matrice, pochoir, négatif, contretype, motif, gabarit…

Impression à la gouache et à l’encre d’imprimerie sur un jeu de  papiers préalablement travaillés : mise en couleur, collage…

Réflexion sur la composition, le rythme, le hasard, la métamorphose, le dévoilement, les jeux fond/forme, couleur/matière, contraste/passage, singulier/pluriel.

Commentaires de participants:

Christine Gilles

« 4 jours d’empreintes et de traces…
et l’on entre dans un monde inattendu dont on découvre peu à peu qu’il est aussi le sien. Le sien qui avait été occulté, caché par le désir de faire.

 4 jours où l’on sort du champ du savoir et où l’on a pourtant besoin d’un maître. Où l’on voit apparaître l’empreinte, la trace d’une vieille écumoire, traversée ou alourdie ou estompée par une main que l’on ne croyait pas si peu docile. Celle-ci n’exerce pas comme on l’espérait  la pression attendue pour faire apparaître le délié, les veines rythmées du cordage, les nervures de la feuille à l’équilibre ou la parfaite ingéniosité de la passoire. L’obéissance des objets n’est pas de mise. Ils vont se défaire de leur destination imposée par nos quotidiens et révéler leurs faces secrètes dans l’humidité de l’ encre et de la terre.(….)
En tout premier, il y eut la rencontre de l’encre, des pigments sur le lambeau de drap, le reste de taie d’oreiller, le papier d’emballage de confiserie ou le carton ondulé. Apparition, reconnaissance des trames, des bords ourlés, d’un feston oublié : nouveaux points de vues. »

 Laurence Bourdon

« Un stage avec Marie-Noëlle Gonthier à la Galerie Mirabilia, une aventure en forme de bulle posée.
Tout commence au bout du bout d’un chemin ardéchois, dans une improbable et pourtant bien vivante galerie d’art contemporain.
Le lieu est magique, propice aux rencontres, au delà de la cour la nature écrasée de soleil…
On s’y retrouve entre soi, amis de quatre jours ou amis de longue date. La découverte de l’autre, la bienveillance de tous, la générosité de Marie-Noëlle et de Dominique font le reste. Après quelques explications, le mouvement s’amorce, les idées fusent, aller-retour entre la matière, les envies et le rendu plastique. Grâce aux croisements des regards, le geste s’affute. La journée passe douillette et créative.
Merci à tous pour ces heures en belle compagnie. »

Sylvie Tournemine 

Quelqu’un m’a demandé récemment ce que j’avais appris ? Bien embarrassée par cette question, j’ai plutôt vécu ce stage comme un continuum d’expérimentations. Et finalement je me dis que j’ai appris que je pouvais faire des choses que je n’imaginais pas.

Mais la plus grande jubilation est liée à la modification de mon regard sur les choses. Découvrir  une branche ou une fissure, la beauté intime de la nature !

 

  • Le nombre de places était limité à 8.
  • Horaires : de 10h à 12h30 et de 14h à 17h
  • Tarif : 300€ pour 4 jours, repas de midi compris + matériel 40€
  • Info pour les prochains stages: info@galeriemirabilia.fr
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s