Terre d’ombre – 2007

Une ligne de partage qui est aussi ligne d’ombre s’y confond avec l’origine du monde dans des paysages reconduits à leur essence, la séparation du ciel et de la terre, à partir de ce qui nous vient de plus lointain, l’horizon. Là où le haut et le bas, la lumière et l’ombre, semblent se toucher et se rejoindre. Mais tout nous dit que l’horizon est surtout la fuite du monde devant nous, à l’infini. Il est cependant le point d’où émane, dans la pénombre, la présence des choses.

Jean Planche pour l’exposition à la Galerie Mirabilia en été 2007

Taille: 12 cm x 18 cm

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s