Mandalas – 2005

Associés au «  Livre d’Heures », les « Mandalas » présentent une série de frottages par lesquels les surfaces de troncs d’arbre tranchés ou de pierres de meule viennent se dessiner au crayon gras sur des fonds d’or recouverts de transparences. Cercles concentriques qui marquent une croissance, labyrinthes saisis par le dessus, en vue cavalière, comme pour signifier que le temps est l’issue verticale des méandres d’une vie.

 Extrait du texte de Jean Planche « La porte de toute merveille » accompagnant l’édition des « Livres d’Heures ».

Tailles: 60 x 60 cm (x 2) , 80 x 80 cm (x 2), 130 x 130 cm (x 1)

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s